cuisine asiatique

Partons à la découverte de la cuisine asiatique !

Avec Chan, je vous propose de partir à la découverte de la cuisine asiatique , une cuisine savoureuse et pleine de couleurs qui embaume le sésame, la citronnelle et le piment.

Nous sommes nombreux à aimer manger de la cuisine coréenne, thai, japonaise au restaurant et à reproduire une recette à l’occasion à la maison. Je figure en tête du peloton depuis quelques années. On achète généralement les éléments nécessaires à la réalisation de la recette qu’on suit assez fidèlement pour obtenir le résultat escompté.

citronnelle asiatique

Une découverte progressive des produits asiatiques

C’est de cette façon que j’ai débuté ma découverte de la cuisine asiatique, d’abord viet / thaï et chinoise puis coréenne et japonaise. Avec tout d’abord un bon curry tout prêt en pot, à diluer avec du lait de coco et à mélanger avec des légumes et viande ou poisson (ou tofu bien sûr ou rien d’autre, chacun composera la recette qui correspond à ses goûts et à ses convictions).

J’aime toujours beaucoup ça et de temps en temps, j’y reviens avec un plaisir de gourmande régressive. Mais c’est vrai que ça ne me demandait pas beaucoup de compréhension des aliments. Petit à petit, j’ai acheté d’autres sauces, nouilles et raviolis, et j’ai composé des recettes plus élaborées, dans les règles de l’art parfois, en dehors des sentiers battus, souvent.

Mais il est parfois un peu compliqué de réutiliser quotidiennement des produits qu’on a achetés pour une recette précise. Et on peut se retrouver avec des sauces et épices qui prennent la poussière dans nos placards alors qu’ils pourraient tout à fait être utilisés pour nos plats de tous les jours. 

sauces asiatiques

Eviter un gaspillage inutile

Moi, le gaspillage, oula la , je n’aime pas ça! Pour tellement de raisons!

Tout le monde est perdant dans l’histoire: nous, on jette la moitié d’un pot à la poubelle et autant d’argent par la même occasion, le contenant et le contenu fabriqués à l’aide de matières premières ne sont pas respectés dans leur conception et leur utilisation optimales, le tri et ramassage des ordures est plus important et plus compliqué… bref je ne vous fais pas la liste, vous avez compris l’idée. 

Donc ma seconde passion, c’est mettre en route mes petites cellules grises pour créer de nouvelles utilisations à ce produit qui ,s’il semble exotique de prime abord, ne demande qu’à se laisser apprivoiser!

Pour ce faire, il faut d’abord connaître le produit, sa saveur unique, ses mariages possibles. Avec des étiquettes qui comporte un autre alphabet et des traductions parfois un brin fantasques, on peut être vite perdu dans une multitude de pots colorés.

Je vous propose donc de découvrir une présentation des produits phares asiatiques ainsi que leurs utilisations possibles au fil des nos aventures gastronomiques !

A très vite !

Partagez cet article
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  

2 commentaires sur “Partons à la découverte de la cuisine asiatique !”

  1. Merci pour l’article sur les variétés de piment.
    Je viens de la Guadeloupe d’où l’intérêt pour les variétés existantes. J’essaierai de m’en procurer.
    Connaissez- vous un fournisseur fiable pour en commander?

    1. Bonjour Karine, merci pour votre commentaire. Personnellement, j’habite à Bruxelles où il reste relativement simple de trouver différentes sortes de piments assez habituels. Et tous ceux que je mentionne très certainement. J’ai vu sur le net qu’il y avait un certain nombre de webshops qui vendaient piments et épices. Malheureusement, je ne voudrais pas m’avancer à recommander leur fiabilité car je n’ai jamais eu recours à leurs services.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *