tteok bokki recette simple

Tteokbokki coréens pimentés: recette simple

Les tteokbokki pimentés sont un tout grand classique de la Street Food coréenne. On pourrait presque les comparer à ce que les frites sont en Belgique (oh really?). Cela peut constituer un vrai repas mais en réalité, il n’y a pas vraiment d’heure pour en manger.

Ces petits gâteaux de riz coréens de forme tubulaire possèdent une consistance très particulière. Un peu chewy, avec toutefois une petite résistance sous la dent.

Leur cuisson est un peu délicate la première fois qu’on s’y essaye. Il est préférable de les remuer régulièrement et de rester à côté de son poêlon pour observer ce qu’il s’y passe.

Mais je dois dire qu’une fois qu’on y a goûté, on se surprend à penser régulièrement “mmm, je mangerais bien un tteokbokki bien chaud”. Je l’ai donc classé dans le rayon “comfort food” de mon cerveau, semble-t-il 🙂

Je ne vous cache pas que, comme souvent, je m’éloigne de la recette de base (bien qu’il existe déjà beaucoup de variantes). Que les puristes du Tteokbokki ne m’en tiennent pas rigueur :-). En effet, j’ai ajouté des légumes dans ma recette alors que la recette classique n’inclut que des oignons verts. J’ai également délaissé le sucre au profit de la passata de tomate .

PS: si vous avez envie de connaître des recettes typiquement coréennes (omnivores), je vous laisse télécharger le guide des incontournables ci-dessous

Ceci étant dit, c’est parti pour la recette !

Ingrédients

  • 300 grammes de Tteokbokki
  • un navet
  • un poivron rouge
  • un poivron vert
  • 30 cl de passata de tomates
  • 20cl d’eau
  • 1 cas de Gochujang
  • 2 gousses d’ail
  • une pincée de cumin
  • une pincée de paprika fumé
  • des baies de coriandre (optionnel)
  • sel et poivre
  • fromage de chèvre (optionnel)
tteokbokki coréens pimentés

Préparation

Coupez un navet, un poivron rouge et un poivron vert en julienne. Faites les revenir dans de l’huile neutre avec de l’ail, du cumin, du sel et du poivre.

Ensuite, ajoutez un tour de moulin de coriandre (en baies) et de paprika fumé.

Ajoutez votre sauce tomate et du Gochujang au goût (j’en ai mis 1 cas, c’était bien bien relevé 😋).

Ajoutez ensuite un verre d’eau (20 cl à peu près) et faites frémir le tout.

Une fois que la sauce frémit, incorporez 300grammes de tteokbokki et laissez cuire en remuant régulièrement.

Cela cuit dans la sauce et il faut donc vérifier que ça ne dépasse pas la cuisson. (La cuisson des tteokbokki est délicate car trop cuit, c’est caoutchouteux et pas assez, c’est trop dur).

Une fois que c’est cuit, parsemez de copeaux de fromage de chèvre, si vous le souhaitez.

Partagez cet article
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *