dessert taiwanais taro coco

Dessert Taïwanais au Taro & Coco

Avez-vous déjà eu l’occasion de déguster un dessert taïwanais? Ils ont, pour la majorité, la particularité d’être assez peu sucrés. C’est le cas de celui que je vous présente ici: le gâteau au taro et à la coco.

La frontière entre plat salé et dessert n’est pas aussi claire dans la consommation taïwanaise de friandises qu’elle peut l’être en Occident.

En Europe occidentale, le gâteau au chocolat, la crème dessert à la vanille ou la tarte aux fraises sont clairement identifiés comme des gourmandises à déguster après le repas ou pour le goûter.

A Taïwan (mais c’est aussi le cas dans d’autres régions d’Asie), les desserts peuvent être réalisées à base d’épices, de légumineuses ou de tubercules qu’on retrouve aussi dans des recettes salées à consommer midi et soir.

La recette que je vais vous proposer est celle d’un gâteau tendre à base de taro. Ce légume-racine possède un goût qui s’apparente à celui de la pomme de terre, en plus douceâtre.

Sur la photo que je vous présente, il est accompagné de biscuits parapluie. Il s’agit de petits biscuits secs taiwanais, très peu sucrés, à base du mélange de 5 épices: anis étoilé, poivre de sichuan, cannelle, girofle, fenouil. (je précise que je n’ai pas réalisés ces biscuits moi-même, ils contribuent à illustrer mon propos)

dessert taiwanais taro coco
Dessert taïwanais taro coco

Ingrédients

  • 2 taro de taille moyenne
  • 1 cas de lait de coco
  • 1 cas de sucre de canne
  • 1 cas de noix de coco séchée
  • 1 oeuf
  • 2 cas de farine
  • 1 pincée de cannelle

Préparation du Dessert Taïwanais

Commencez par éplucher soigneusement vos taros et rincez les sous l’eau. Ensuite, débitez les en cubes et placez les dans un panier à vapeur. Laissez les cuire 30 minutes et assurez-vous avec la pointe d’un couteau qu’ils sont complètement cuits (le taro mal cuit peut être toxique).

Egouttez bien votre taro, une fois cuit, et laissez-le refroidir.

Ensuite, vous pouvez procéder de deux façons. Soit vous écrasez votre taro à la fourchette pour obtenir une texture de gâteau plus ferme. Soit vous réalisez votre mélange au mixeur et vous aurez une texture plus proche de celle du flan.

Une fois votre taro écrasé, ajoutez-y votre oeuf, le lait de coco et le sucre. (Si vous avez choisi le mixeur, ajoutez ces ingrédients dans le mixeur).

Une fois votre purée obtenue, intégrez-y votre coco en poudre ainsi que votre cannelle. Il vous reste à incorporer votre farine au mélange petit à petit, pour obtenir une pâte souple.

Versez ensuite la pâte dans de petits moules individuels et placez au four pendant 20 minutes à 200 degrés.

Pour la présentation, j’ai découpé mon gâteau taro-coco bien moelleux en tranches et je les ai saupoudrées d’un peu de cannelle et poivre de Sichuan (on reste dans le thème 😉 ). A savourer avec un bon thé !

Partagez cet article
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *