melon amer

Le Melon Amer

Le Melon Amer est une plante herbacée appartenant à la famille des Cucurbitacées, comme les courges. On l’appelle aussi Margose, Pomme de Merveille ou Concombre Amer.

Il s’agit d’un légume tropical qui pousse très facilement. Il s’agit même d’une plante qui peut être invasive dans les cultures de cannes à sucre.

Le fruit, le melon amer, est très utilisé dans l’alimentation en Asie. Cultivé depuis des centaines d’années, il se décline en de très nombreuses variétés.

melon amer coupe

Bienfaits du Melon Amer

Le melon amer constitue un aliment incroyable bourré de nutriments et de vitamines. C’est une source importante de de zinc, de phosphore, de manganèse, de fer, de magnésium, d’acide folique, de potassium, de calcium et de vitamine B et C.


On l’utilise sous forme de thé en Afrique, en Asie et en Amérique Latine, car sa consommation régulière semble réduire le niveau de sucre dans le sang. Il a d’ailleurs été surnommé « l’insuline végétale ».

Le melon amer est notamment présent au Japon sous le nom de « goya » à Okinawa et « niga-uri » dans le reste du Japon. L’impressionnante longévité des habitants d’Okinawa est montrée comme exemple dans le monde entier et le melon amer est emblématique de leur alimentation quotidienne.

On lui prête des vertus médicinales, notamment :

  • dans la lutte contre le diabète de type 2: il fait grandement baisser le taux de sucre. Le melon amer est actuellement à l’étude pour systématiser son utilisation dans la lutte contre le diabète de type 2.
  • dans la lutte contre le cancer: son action semble freiner la reproduction des cellules cancéreuses
  • la détoxification du foie
  • la stimulation du système immunitaire
  • la lutte contre les affections respiratoires telles que bronchite , asthme,…

Comme pour tous les aliments puissants, les femmes enceintes éviteront d’en consommer.

Il se trouve également en gélules prêt à consommer dans des compléments alimentaires vendus en parapharmacie.

Le Melon Amer dans la cuisine asiatique

Ce légume est le plus souvent consommé vert, lorsqu’il est immature, petit et ferme. Son amertume doit être adoucie avec une cuisson: vous pouvez, soit le dégorger avec du sel, soit le blanchir à l’eau bouillante. Cuisez le 10 min, pour conserver encore un peu de fermeté et une légère pointe d’amertume.

A Okinawa, on l’utilise pour faire de la salade, des plats sautés et du tempura (après trempage dans de l’eau salée pour éliminer son amertume).

Un recette populaire de cette île japonaise est le Gôyâchanpurû, le concombre amer sauté avec de la viande de porc.

Personnellement, je préfère le manger cuit pour amoindrir son amertume avec la cuisson.

Je le mange donc farci, comme je le ferais avec une courgette. Je le vide de ses graines et de sa chair blanche.

Voici ma recette très simple de Melon Amer Farci.

On peut aussi le sauter au wok ou le préparer en soupe. Il se mange également avec une sauce aux haricots noirs (recette de melon amer chinoise).

Dans tous les cas, il faudra faire une pré-cuisson préalable dans l’eau bouillante avant de le cuisiner a proprement parler.

Partagez cet article
  •  
    2
    Partages
  •   
  •   
  •   
  • 2
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *