soupe miso wakame pommes de terre

Soupe Miso, Pommes de terre & Wakamé

Pour débuter cette semaine de challenge dédié aux algues, je vous propose un grand classique de la cuisine japonaise: la soupe miso. Il existe toute une déclinaison de soupes miso selon les différentes préfectures du Japon. J’ai choisi la version de soupe miso qui se cuisine avec des pommes de terre et qui est assez répandue.

Du coup, on obtiendra une soupe miso hivernale, plus consistante et plus roborative qui pourra également servir de repas complet.

Souvent les soupes miso mélangent deux types de miso différents, le blanc plus doux et le rouge plus relevé. Moi, j’ai décidé de réinterpréter la saveur de ce classique et de croiser deux traditions gastronomiques en prenant de la pâte de soja fermenté en provenance de deux pays différents: le Japon et la Corée. Donc j’ai utilisé du miso blanc mais je l’ai couplé à du Doenjang pour cuisiner la base de mon bouillon.

On peut remplacer le miso par du Doenjang, le miso coréen, lorsqu’on est à court. Le goût du Doenjang est un peu plus prononcé mais il est délicieux avec cette soupe.

Je n’ai pas utilisé de dashi mais j’ai utilisé de l’ail pour donner une profondeur de goût au bouillon.

Ingrédients pour 4 personnes:

  • 4 belles pommes terre fermes
  • 2 cas de miso blanc
  • 1 cac de Doenjang
  • 2 gousses d’ail
  • 1 cas de sauce soja
  • 2 oignons verts
  • Algue Wakame (4gr)
  • 2 litres d’eau
soupe miso wakame pommes de terre

Le Podcast

Préparation

Commencez par émincer votre ail et faites le revenir dans votre casserole dans un petit fond d’huile neutre.

Construisez ensuite votre bouillon en ajoutant l’eau, le miso blanc, le Doenjang et la sauce soja.

Ajoutez l‘algue wakamé sèche (que je vous conseille de découper en très très petits morceaux car elle prend une belle ampleur, une fois réhydratée)

Pelez vos pommes de terre et coupez-les en cubes puis ajoutez-les dans la casserole.

Laissez le tout mijoter à feu moyen pendant une vingtaine de minutes puis servez chaud. Les éléments solides se mangeront à la baguette (ou fourchette si vous préférez) tandis que le bouillon se boira à même le bol.

Cette soupe douce peut se consommer en entrée mais également en plat principal, en fonction de la densité de pommes de terre que vous y intégrerez.

Partagez cet article
  •  
    3
    Partages
  •   
  •   
  •   
  • 3
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *