soupe potimarron doenjang

Soupe de Potimarron au Gingembre et Doenjang

Miammy, miam, un bon velouté en mode comfort food comme je les aime! La saveur légèrement sucrée du potimarron combinée à la profondeur de goût du Doenjang et à la spicy energy du gingembre en font un plat rassurant qui explose en bouche !

La saison des courges est ouverte et je compte bien tirer parti de la multitude des variétés que la nature nous offre.

Ici, on part sur un petit potimarron tout mignon pour se concocter une soupe rassurante qui nous réchauffe le sang!

soupe potimarron au doenjang

Ingrédients (3 litres de velouté)

  • un demi potimarron
  • une échalote
  • 2 cm de gingembre
  • 1 cas d’ail frit
  • 1 cac de cumin
  • 1 cac de piment rouge (Gochugaru)
  • 1 cac de noix de muscade
  • 1 belle cas de Doenjang
  • du sel et du poivre au goût
  • de l’eau

Le Podcast de la Souplette

Préparation

Commencez par bien nettoyer votre potimarron. Ensuite, coupez-le en deux parties et évidez le de ses graines.

Découpez votre moitié de potimarron en morceaux les plus petits possible et faites les revenir dans 1 cas d’huile neutre avec le gingembre émincé et l’ail frit. Ajoutez le cumin et la noix de muscade. Lorsqu’ils commencent à dorer et à dégager cette délicieuse odeur de noisette, ajoutez votre échalote ciselée. Remuez quelques minutes puis ajoutez de l’eau pour mouiller à hauteur.

Après cela, ajoutez le Doenjang au bouillon et mélangez bien le tout. Ensuite, laissez mijoter 5 minutes à feu moyen pour que les saveurs se diffusent.

Vient maintenant le moment d’ajouter le piment en pluie dans votre soupe. Allez-y doucement si vous avez peur d’en mettre trop. Sachez cependant le gochugaru n’est pas très piquant donc la cuillère à café conseillée ne rendra pas votre casserole de trois litres piquante. Elle va uniquement la parfumer.

Piquez l’un de vos cubes de potimarron pour voir s’il est bien cuit. Si votre couteau passe à travers, bingo, c’est le moment de mixer le tout!

Dès que votre soupe est devenue veloutée, ajustez l’assaisonnement en sel et poivre selon votre goût (le Doenjang est déjà salé).

Pour servir, je vous suggère quelques pluches de coriandre ainsi qu’une petite goutte d’huile de sésame. Son petit parfum de noisette va rappeler celui du potimarron, c’est la cerise sur le gâteau … ou la graine de sésame sur la soupe !

Si vous voulez échanger avec nous, n’hésitez pas à rejoindre le Groupe Facebook Cuisine Asiatique: recettes végétariennes en cliquant ici !

Partagez cet article
  •  
    2
    Partages
  •   
  •   
  •   
  • 2
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *